lundi, 23 octobre 2017

Période soviétique uchronie et espionnage

 guillemets1 Ce roman se lit d'une traite car le lecteur se retrouve dans la position du héros, contraint de parcourir un mystérieux manuscrit pour comprendre les méandres de cette trame littéraire dans le temps et le cerveau du héros. Christopher Atkins, ingénieur en génie électrique, n'a pourtant rien d'un critique littéraire...

 

Mais trop tard, il a mis le nez dans le manuscrit et le lecteur aussi... Entre science-fiction et roman d'espionnage, ce roman, à la manière des bons polars, raconte bien autre chose que ce qu'il veut bien nous dévoiler à la fin... 

C'est d'abord une URSS fantasmée, une armée américaine façon Guillermo del Toro, voire Indiana Jones et ses méchants nazis, et une lande galloise parcourue par un facteur, porteurs de bonnes et de mauvaises nouvelles et Miss Penterth, la gouvernante, évidemment, deus ex machina de ce récit... Il y a de quoi se perdre, sans doute le temps d'un croque... Mais les écrivains sont ainsi que tel un chat, ils retombent sur leurs pattes ! La meilleure scène du livre est sans doute celle du repas de Noël chez les Popov, une véritable cène où le goût de la vodka, de la betterave cuite et des piroshki s'imprime dans le palais du lecteur, le temps d'un croque, enfin d'un mauvais welsh rarebit, un croque-monsieur gallois capable de vous faire préférer un goulash dégusté à Berlin dans un resto avec vue imprenable sur le pont des espions... Par amour pour une belle Soviétique. Les auteurs le crient sur tous les tons, la Russie est d'abord asiatique ! bien au-delà du temps d'un croque... Mais ça, c'est le secret du livre ! guillemets2-a

 

Sur l'écriture du roman et ses ressorts : période soviétique uchronie et espionnage

guillemets1 Créer un roman à deux n'est pas nécessairement aisé, mais c'est un challenge que nous avons voulu relevé, ayant tous les deux envie d'écrire en binôme. Antérieurement, nous avions écrit une pièce de théâtre qui a bien marché et l'idée est venue de continuer l'aventure en se frottant au roman. Ce fut le point de départ du projet de ce livre. 

Ecrit à quatre mains pour la majeure partie, sauf certains chapitres rédigés d'un jet par Pascal Barats, et retravaillés conjointement ensuite avec Michel Falicon, l'écriture de ce livre d'espionnage et de science-fiction a pris plus de cinq ans aux auteurs.

"Nous avons procédé à des recherches afin d'étayer notre récit qui se situe en partie en URSS sous l'ère soviétique. Il était de ce fait pour nous important d'être au plus proche des impressions et des ressentis des personnages intégrés à cet univers." Pascal Barats ayant pu se rendre à plusieurs reprises dans les pays de l'est et plus particulièrement en Russie au cours de sa vie, a contribué à donner ce goût du réel à cet ouvrage. Ce roman mêle faits historiques, uchronies, mise en abyme, et intrigues parallèles. On trouve dans ce dernier le principe d'universalité, au travers de différentes cultures et langues évoquées tout au long du récit. Science-fiction où l'espionnage s'invite allègrement, ce n'est pas à proprement parler un ouvrage spatio-temporellement éloigné... Mais une plongée dans l'histoire contemporaine revisitée pour l'occasion.

Le temps est le principal « acteur » du roman. Il est son moteur, il redéfinit une uchronie malicieuse où les personnages semblent être des marionnettes rejouant des actes du passé tout en bouleversant l'avenir. L'histoire est-elle un éternel recommencement ou une porte vers un indéfini ?

Source (Blog fxgpariscaraibe.com où vous pouvez retrouver cet article en intégralité).

La période soviétique est l'époque principale dans laquelle se situe le livre, ce qui a conditionné l'écriture et le style de ce roman d'espionnage. Epoque où méfiance, ambiances lourdes et angoissantes étaient de mise, surtout en Union Soviétique mais également dans les autres états socialistes. Il fallait s'imaginer comment raisonner les protagonistes de cette intrigue à cette époque, et comment le héros, un gallois pouvait s'intégrer à ce environnement inhospitalier, inconnu de lui... L'aspect science-fiction est aussi présent, avec la notion d'uchronie. C'est la possibilité d'explorer une autre Histoire alternative à celle qui s'est réellement déroulée. guillemets2-a


 espionnage URSS Russie agents secrets