mardi, 21 septembre 2021

Grands principes de l'espionnage

Les principes de l'espionnage sont invariables quelque soit les époques et les moments de l'histoire avec un grand H. Les buts principaux des différentes officines d'espionnage sont toujours les mêmes : collecter des informations sur un pays ennemi ou rival. Ceci dans le but d'obtenir ensuite un avantage militaire, économique ou scientifique sur ce dernier. Mais cette recherche d'informations doit se faire de manière discrète voire même de façon extrêmement secrète, par le biais d'opérations spéciales ou d'infiltrations.

Chaque pays, même le plus petit, a des services spéciaux qui œuvrent pour réaliser ces objectifs. Ainsi pour ne citer que les plus célèbres comme la CIA pour les États-Unis, le KGB pour l'URSS, et le MI5 pour le Royaume-Uni.

Ainsi la CIA a toujours recherché des informations sur la Russie soviétique, dans les domaines militaires, économiques et scientifiques pour savoir son état de connaissance et percer à jour ses secrets et découvrir ses nouvelles armes et technologies. La CIA a également aidé des dirigeants anticommunistes, notamment au Vietnam, lorsque la République Sud-Vietnamienne existait encore, avant la chute de Saigon.

Les Soviétiques pour leur part, ont une plus longue histoire dans le domaine de l'espionnage, et l'ont notamment employé pendant la seconde guerre mondiale, et à la fin de celle-ci pour obtenir les secrets concernant la fabrication de la bombe atomique américaine. Ils avaient même un agent au Japon qui avait informé Staline de l'attaque allemande de juin 1941.

L'espionnage et les espions sont devenus des éléments récurrents de la guerre froide et même au delà de la conclusion officielle de cette dernière avec la disparition de l'Union Soviétique. Il y a eu pendant cette période particulière différentes affaires d'espionnage comme l'exécution des Rosenberg, la capture de Gary Powers et de son U2, un avion espion, en pleine guerre froide.

Mais même de de nos jours, on nous révèle de nouvelles affaires d'espionnage, notamment avec les élections américaines, qui auraient été manipulées par les services secrets russes. On prévoit même que pour les prochaines élections allemandes, les Russes essayent de manipuler l'opinion publique allemande, et bien d'autres opérations ont actuellement cours dans le plus grand secret.

Les interventions et révélations Edward Snowden n'ont fait que rajouter à ce climat de suspicion quasi-permanent depuis plus d'une dizaine d'années. L'espionnage à grande échelle d'internet, des téléphones portables et autres moyens de communication par la National Security Agency, un des organismes d'état des USA. Les grands principes de l'espionnage comme la recherche d'informations et les opérations spéciales notamment celles de manipulations sont toujours d'actualité.

L'espionnage n'est pas prêt de disparaître des conversations, il l'y a toute sa place.

Poursuivez la lecture de cet article au travers de ce roman d'espionnage.